LE DECALAMINAGE

LE NOIR DE CARBONE

On le trouve suite à des combustions incomplètes d'hydrocarbures. Le noir de carbone est un des éléments de la pollution de l'air émis par les gaz d'échappement et par l'usure des pneus des véhicules. Les particules de noir de carbone sont très fines et sont responsables des pics de pollution.

L’OXYDIHYDROGENE

Motorklar produit de l’oxydihydrogène en instantané. Ce mélange stoechiométrique auto inflammable à 570° C est introduit dans la chambre de combustion des moteurs à explosion.

SON ACTION

Les dépôts de carbone (noir de carbone) mélange solide d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (benzopyrène majoritaire) molécules penta benzène unis entre eux par des liaisons fortes sont transformés en multiples dérivés aromatique poly-benzène volatiles réaction catalysée par l’ion acétate et OH-. Le noir de carbone est ainsi décomposé en un mélange de dérivés aromatiques gazeux de CO2.

LE RESULTAT POLLUTION

La réduction conséquente du noir de carbone dans les zones de combustion et d’échappement diminue d’autant les émissions de particules fines dans l’atmosphère.

LE RESULTAT CONSOMMATION

REPERCUSSIONS IMMEDIATES

La présence de noir de carbone altère les performances initiales des véhicules en fonction de la diminution des passages fluidiques aérauliques et hydrocarburiques. Sa réduction réinitialise les performances originelles des moteurs. De ce fait les consommations constructeur annoncées sont restaurées. Nous pouvons estimer une réduction de 10% des consommations sur des moteurs affichant plus de 900 heures de fonctionnement.

 

LE RESULTAT LONGEVITE

Le noir de carbone (véritable cholestérol des moteurs à explosion) réduit la durée de vie des pièces concernées par altération du fonctionnement théorique de celles-ci. Le fait de le réduire restaure les caractéristiques
initiales de chaque pièce. Les plus concernées sont :
- Soupapes.
- Têtes d’injecteurs.
- Turbo.
- Vannes EGR.
- Filtres à Particules.
- Toute autre pièce inhérente à la combustion.

LE RESULTAT A GRANDE ECHELLE – POLLUTION

Nous pouvons, forts des capacités de Motorklar précédemment citées, que le traitement du parc d’occasion véhicules tourisme, transport, industrie et agricole dans chaque pays pourrait réduire de plus de 50% les taux de pollution liés à ces mêmes domaines.

ECONOMIQUE

De même une économie d’hydrocarbure de 7 à 10 % sur chaque véhicule concerné pourrait réduire les dépenses utilisateurs de façon exponentielle.


Scroll To Top